Biographie : Laurier Turgeon

Directeur du LEEM, il est également titulaire de la chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique et professeur d’histoire et d’ethnologie à l’Université Laval. Il a consacré une grande partie de sa carrière à la reconnaissance et la mise en valeur du patrimoine immatériel, à travers son poste de membre de la commission canadienne pour l’UNESCO depuis 2004 et également expert pour le Comité international de coordination de l’UNESCO pour la reconstruction d’Haïti. En qualité de chercheur, Laurier Turgeon a participé et dirigé de nombreuses publications scientifiques dont « Le patrimoine immatériel de l’Amérique française », Ethnologie française, (dir., 2010, t. XL, n°3); Objets et mémoires (dir. avec O. Debary, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007; et plus récemment « The Politics and Practices of Intangible Cultural Heritage/ Les politiques et les pratiques du patrimoine culturel immatériel », Ethnologies, vol. 36, nos. 1-2, 2014. Il est l’auteur du livre, Patrimoines métissés. Contextes coloniaux et postcoloniaux, Québec et Paris, Presses de l’Université Laval et Maison des Sciences de l’Homme de Paris, 2003, prisé par la Médaille Luc-Lacourcière 2003-2004 (meilleur livre publié en ethnologie de l’Amérique française). En plus de sa fonction de chercheur, Laurier Turgeon s’est distingué dans la recherche appliquée à travers divers projets de médiation du patrimoine, comme l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française (www.ameriquefrancaise.org) qui a obtenu en 2011 le Prix Coup-de-Cœur pour la qualité de son site Web, décerné par l’Office québécois de la langue française, et l’application mobile officielle de la ville de Québec « Découvrir Québec », récompensée par un Summit International Award aux Etats-Unis. Il dirige pour le ministère du Patrimoine canadien le projet « Corridor patrimonial et touristique francophone du Canada » qui comprend un site web et une application mobile destinés à interpréter 150 sites patrimoniaux francophones au Canada pour le 150e anniversaire de la confédération canadienne. Il est lauréat de nombreux prix, dont le prix d’excellence en encadrement aux cycles supérieurs de l’Université Laval et la médaille Marius Barbeau, pour sa contribution à l’ethnologie. Il est membre de la Société royale du Canada (Académie des arts, lettres et sciences humaines) et du Conseil d’administration du Musée canadien de l’histoire.